Make your own free website on Tripod.com

Dimanche, 5 heures du matin. Le premier motif de la rue des Dames s'élève dans la pénombre du petit matin. Bienvenue, proclame-t-il, en fleurs multicolores autour d'un soleil rayonnant. D'une pièce sombre derrière l'école, on extrait un mobile, une trentaine de poissons de bois décorés de couleurs vives qui vont se balancer dans le vent au bout de longs fils de nylon. Les rafales emmêlent les fils, les poissons se cognent les uns contre les autres, mais finalement, le mobile est installé au milieu de la rue, et les poissons valsent. Et puis, à pas feutrés, on va jusque derrière l'offfice du tourisme. Là, dans un atelier caverneux, un albatross gé attend sa liberté. A l'aide de tringles d'acier et de câbles, on le porte délicatement à travers les rues. Au bas de la rue des Dames, on le hisse haut au-dessus de la rue, et il prend son essor. Dans les rafales de vent, plusieurs poissons du mobile se sont écrasés au sol, et il faut renforcer tous les fils, methodiquement, avant de le remettre en place. Sur le port, les équipages ont travaillé fiévreusement depuis 3 heures du matin. Sur les gros bateaux, il y a presque 20.000 fleurs qui recouvrent tous les mâts, les chaluts, les balustrades. Petit à petit, le jour se lève sous un soleil brumeux et le village se réveille magiquement transformé en un merveilleux jardin fleuri.

 

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

...Première Page          ...Page Précédente



Les Préparatifs Les Décorations La Scène Les Cérémonies Le Lendemain

©Copyright2000 Claude et Vivian Corbin. Reproduction interdite. Tous droits réservés.